Hybridation, télétravail et futur

Vous avez dit travail hybride ?

Le CEO de JPMorgan Chase déclarait en juin : “en septembre ou en octobre ce sera exactement comme avant.” Le télétravail est arrivé en 2020. Deux ans plus tard, l’état des lieux montre qu’il a plu à un certain nombre d’entre nous. Pour d’autres comme le PDG de Goldman Sachs : “le travail à distance est une aberration que nous allons corriger aussi vite que possible.” Mais comme le Covid ne se décide pas à nous quitter, il faut apprendre à vivre avec le télétravail. On l’a compris, l’hybridation est le “nouveau normal” mais comment faire pour que cela se passe bien dans les entreprises ? Alors, nous vous proposons quelques clefs de lecture pour comprendre le management du futur.

Quelle est la cause de ce changement ?

On ne reviendra pas au modèle d’hier. En effet, les salariés qui ont eu accès au télétravail y ont pris goût et les études démontrent qu’ils sont prêts à changer de job si on les contraint à revenir au bureau. Les entreprises sont donc obligées de trouver le bon équilibre entre travail à distance et au bureau. C’est ce qu’on appelle le travail hybride.

« Le travail hybride est une forme d’organisation du travail où l’employé partage son temps entre le bureau et la maison (ou tout autre lieu : chalet, café, bibliothèque, espace de co-working, etc.) »

La montée de l’individualisation de la relation de travail entre le collaborateur et son employeur, notamment du fait du télétravail, doit être conciliée avec le collectif de travail et la performance économique, impératifs à la conduite du projet de l’entreprise. Les DRH doivent donc trouver le juste équilibre entre ces injonctions contradictoires, aux côtés notamment de la direction générale, en adaptant sans cesse le télétravail aux besoins de l’entreprise et aux attentes du capital humain qui la compose.

Le télétravail a l’avantage d’offrir une plus grande flexibilité aux salariés. Il permet de faciliter la mobilité et offre davantage d’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle des salariés. Il favorise donc l’intérêt individuel.

Le présentiel quant à lui sert les intérêts du collectif. Le sentiment d’appartenance, le partage d’informations et la rencontre entre collègues sont garantis par la présence dans les bureaux.

Comment faire pour que ça fonctionne ?

Selon Olivier Sibony, la mise en place du travail hybride implique trois défis à relever :

- Gérer ce qui est téléfragile : tout ce qui est nouveau et informel est plus difficile à distance.

- Gérer le temps : la journée du télétravailleur est plus longue, plus focalisée et moins interrompue. Il faut donc porter une attention particulière à la déconnexion et au burn-out.

- Gérer la performance : Loin des yeux, loin du cœur. Il est donc important de mettre les présents et les distants sur un pied d’égalité.

Ce changement d’organisation touche principalement les managers de premier niveau. Même si le nombre de jours est encadré par un accord d’entreprise, c’est au manager de gérer chaque membre de son équipe individuellement. Il faut donc codifier et expliquer ses décisions. Le manager doit être sensible aux besoins individuels de ses collaborateurs sans être intrusif et en faisant preuve d’équité. Comme nous l’avons toujours dit, tout est une question d’équilibre.

Le management par distance est un mode de management basé sur la délégation. La posture à adopter est celle du leader-serviteur qui se met au service de ses collaborateurs dans l’atteinte de leurs objectifs et qui est à disposition pour les aider à faire face aux difficultés.

Il n’est plus possible d’être derrière chaque collaborateur pour s’assurer qu’il remplit bien ses obligations. Le management contrôlant n’est plus possible avec le télétravail. Le management hybride est donc un management de confiance.

Comment manager ?

Selon Olivier Sibony, le travail hybride ne révolutionne pas le management mais oblige les entreprises à en relever le niveau.

Une responsabilité partagée

Le télétravail est forcément volontaire. On ne peut imposer cette forme de travail. L’employeur quant à lui doit nécessairement prendre des dispositions pour veiller à l’équilibre de la charge de travail du salarié et à son bien être. Il est donc important de définir un cadre sécurisant et juste pour la mise en place du travail hybride.

Se poser les bonnes questions

Dès lors que vous décidez de mettre en place le travail hybride pour vos équipes, il est important de réfléchir à certains points :

- Pour quelles activités peut-on autoriser le télétravail ?

- Qu’a-t-on retenu des deux dernières années ?

- A-t-on les bons équipements ?

- Quels temps communs à l’équipe doit-on prévoir ?

En effet, toujours dans l’idée d’implanter un cadre sécurisé, ces réponses permettent de parer à un certain nombre d’éventualités.

Les pratiques managériales adaptées

Le travail à distance nécessite une réelle implication des managers. Le salarié doit se sentir épaulé et écouté. Ce sentiment est favorisé par :

- la mise en place de rituels ;

- le management par les résultats ;

- l’instauration d’un climat de confiance ;

- la favorisation du bien-être ;

- le fait de jouer sur le collectif.

Enfin, il reste primordial de créer du lien. Il faut créer des moments de rencontres purement sociales. Si ces moments sont fortuits lorsque nous sommes au bureau, créer des instants de dialogues et de discussions à distance permet de garder un sentiment d’appartenance à une équipe, à une entreprise.

L’accompagnement des managers

Si les managers sont garants du bon fonctionnement du travail de leurs équipes, la direction doit, elle, veiller sur ses managers. L’objectif doit donc être d’outiller, de soutenir et de former ces piliers afin qu’ils assurent leur rôle.

Quels sont les nouveaux outils ?

Comme on le dit au-dessus, il est important de bien outiller ses managers. Regardons donc les nouveaux outils qui apparaissent pour faciliter le travail à distance.

Les basiques

On les a découverts pendant les confinements et ils nous suivent depuis deux ans. Les outils de visioconférence tels que Zoom et Teams n’ont plus leur preuves à faire. Grâce à eux, les réunions s’invitent dans votre salon et sont très faciles à utiliser. Les retours d’expérience montrent des atouts pour l’un ou pour l’autre en fonction des situations (échanges de documents, sous groupes, etc). A l’appui, un simple Klaxoon ou Jamboard permet de travailler en collectif sur un tableau blanc.

La réalité virtuelle

Occulus, offre via l’utilisation de casques de réalité virtuelle l’illusion que tous les collaborateurs se trouvent autour d’une même table. Cela a l’avantage de rassembler plus qu’une plateforme de visioconférence via laquelle chacun apparaît dans une case et peut ne pas allumer sa caméra. Chaque participant peut alors se créer un avatar à son image qui prendra place autour d’une table de réunion virtuelle.

Les messageries instantanées

Elles sont connues et reconnues mais les messageries instantanées ont leur place dans les outils nécessaires au télétravail. Bien plus rapides et efficaces que des mails, ces outils offrent la possibilité de créer des conversations spécifiques à chaque projet et d’organiser les flux d’informations. On aime bien Slack.

Et surtout, surtout, nous recommandons de s’appuyer sur les outils de sondages tels FluidityApp ou Wooclap qui permettent à un collectif de s’exprimer à distance ou en hybride pour renforcer l’interactivité.

Seul l’avenir nous dira ce que l’hybride deviendra mais on ne croit pas se tromper en supposant qu’il ne fera que se renforcer, se réinventer.

Aude Mercier et Adélaïde Cirée

****

Articles :

Harvard Business Review : Travail Hybride : une illusion d’équilibre

Harvard Business Review : Bienvenue dans l’ère de l’hybridation

Harvard Business Review: Comment se démarquer dans un monde hybride

Harvard Business Review: Le management hybride : une évolution majeure mais délicate

Liaisons sociales: Les DRH se préparent au travail hybride

Liaisons sociales: L’organisation du travail hybride “the Deal”

Fondation Jean Jaurès : Pratiques et représentations associées au télétravail en Europe

Guide Télétravail : Qu’est ce que le travail hybride ?

Webinars :

Webikeo : Management en mode hybride les clefs de la réussite

Vidéos :

Occulus : Horizon Workrooms — Remote Collaboration Reimagined

XerfiCanal : Les quatre missions du manager hybride — Olivier Sibony

XerfiCanal : Les défis managériaux du travail hybride

--

--

--

Aider à agir et à construire

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Aude Mercier

Aude Mercier

Aider à agir et à construire

More from Medium

an open letter from a virtues pedophile to Christian promoting gay celibacy

In The Tiger’s Cage

Cover. In front of yin yang symbol the name In The Tiger’s cage

Racial pride